<

Tours de magie

Les grandes illusions en tours de magie

Entrent dans cette catégorie les tours de magie dont la réalisation demande des aménagements scéniques spéciaux et une grande habileté. Ces tours de magie expliqués à mise en scène, appelés aussi: tours de "grande illusion", ne peuvent être réalisés que par de véritables professionnels.

La femme coupée en deux

Pour rassurer le lecteur impressionnable, nous précisons tout de suite que ce fameux tour de magie n'a jamais fait aucune victime et qu'il s'agit bien d'une illusion. Jadis sur les scènes de salles de spectacles existait des trappes, et celle-ci étaient d’une efficacité redoutable pour que l’effet de magie puisse avoir lieu. Voici donc ci-dessous un texte de ce tour de magie facile pris dans un ouvrage décrivant l’illusion de la femme coupée en deux, cela date du début des années 1900. Bien entendue de nos jours c’est diffèrent, mais il est amusant de voir la réaction de enfants de nos jours lorsqu’ils assistent à un spectacle de magie sur scène ; ils pensent trappe, peut-être est-ce dans les gènes, puisque leurs ancêtres ont vécu réellement ces situations de trappes qui de nos jours n'éxistent plus .

L’effet de ce tour de magie

Tours de magie avec femmeVoyons d'abord la préparation du truquage. Le premier élément indispensable au succès: une belle jeune fille, assistante du truc du magicien légèrement vêtue, qui devra détourner l'attention du public de ce qu'il ne doit pas apercevoir.
Le magicien, suivi de sa belle complice, se présente sur la scène et improvise l'habituel discours au cours duquel il présente la jeune fille au public en la complimentant sur sa beauté. Peu après, arrivent sur la scène deux aides qui amènent un coffre dont les dimensions sont en centimètres: 100 X 60 X 60. Le coffre est ouvert sur 2 côtés: un orifice par lequel sortira la tête de la jeune fille et deux autres, de l'autre côté, par lesquels sortiront les pieds. On ouvre le coffre pour le montrer vide aux spectateurs. Le magicien ordonne alors à la jeune fille de rentrer dans le coffre et de faire sortir sa tête et ses pieds, car "le coffre n'est pas assez grand pour la contenir tout entière". Et maintenant, soyez attentifs aux "trucs" employés. Le coffre est disposé au-dessus d'une trappe et le fond du coffre est mobile. Le coffre est toujours ouvert de l'arrière vers l'avant afin que les spectateurs ne puissent distinguer ce qu'il y a dedans.
Pendant que la jeune fille qui a été présentée sur scène entre dans le coffre, et fait sortir sa tête d'un côté, une autre jeune fille, pareillement vêtue et lui ressemblant physiquement, entre dans le coffre grâce au fond mobile de celui-ci et à la trappe de la scène qui est ouverte et fait sortir ses pieds par les deux autres ouvertures. Dans le coffre, les deux jeunes filles se sont logées, chacune d'un côté. Les deux aides reviennent sur scène en apportant deux tréteaux solides qu'ils disposent sur le sol, à soixante-dix centimètres l'un de l'autre. Sur ces tréteaux, on dispose le coffre tandis que l'illusionniste explique qu'il fait cela pour éviter tout contact avec le sol. Les deux aides, sur un signe de l'illusionniste, se mettent de part et d'autre du coffre, et commencent à le scier avec une grande scie. Vous imaginez déjà la scène pour apprendre le tour de magie.

Souffrance et tours de magie

Tandis que le magicien attire l'attention du public hors de ce tour de magie en parlant à la jeune fille, les aides continuent à scier le coffre. Des information sur cet art sur le site.
A un moment, pour que la scène soit plus dramatique, la jeune fille qui n'est pas un guignol commencera à gémir comme si elle se sentait mal. Des cris sortiront du coffre, tandis que des gouttes de sang commenceront à tomber sur le sol. L'effet angoisse des tours de magie est souvent présent pour détourner l'attention.
Mais personne n'a vraiment peur. Le sang est faux et provient d'une éponge imbibée d'un liquide rouge que presse la jeune fille entrée dans le coffre par la trappe. Le tour de magie se poursuit jusqu'à ce que le coffre et la jeune fille en même temps... aient été coupés en deux. En réalité, rien d'aussi dramatique n'est arrivé. Avant que les morceaux ne se séparent, deux autres aides arrivent et tournent vers les spectateurs les deux moitiés du coffre de façon à ce qu'ils voient la tête et les pieds réellement séparés.
Quand l'effet de ce tour de magie escompté est atteint, le magicien fait replacer les deux parties du coffre par terre sur la trappe, par ses aides, de façon à reformer le coffre et fait emporter les tréteaux devenus inutiles.

Tours de magie facilePendant ce temps, l'illusionniste fait des passes "magiques", peut faire apparaitre un foulard et prononce des formules mystérieuses pour obtenir que le corps sectionné se reforme. Et voilà, ce tour de magie est fini, Quelle merveille! L’assistante du magicien aidée de deux aides qui sont accourus, lève le couvercle du coffre, retire les pieds et la tête des trous (pendant ce temps, l'autre jeune fille s'échappe de la même façon qu'elle était venue par la trappe) et sort du coffre, se montrant au public saine et sauve dans tout l'éclat de sa beauté Les applaudissements éclatent, récompensant ainsi le travail si bien orchestré de tous ces artistes.

Magicien Papy Magie
magicien
magicien papy magie